déshabillez moi :)

Actu futile

Mille merci a vous tous pour vos messages. Ces deux derniers jours le trafic sur mes divers sites a un peu plus que doublé, de quoi me laisser presque sans voix.

Quelques gentils compliments sur ma diction, mes jolis pieds ou mes jolies chaussures selon la personne qui écrivait,  en fait ce qui m’a le plus touché c’est vous tous, et les quelques autres qui sont venus me dire que je leur ai fait honneur.  Etre accepté de la sorte comme digne représentante de ce petit milieu pour lequel j’ai tellement d’affection (malgré les distances que j’entretiens, volontairement ou non) m’a infiniment touché.

Le montage, que j’ai découvert en même temps que vous, m’a semblé juste et bien mené étant donné le format imposé (50mn). On peut bien sur regretter que les 4 principaux témoignages soient ceux d’hommes, a priori ce n’est pas par choix, lorsque j’en ai discuté avec Jérome il regrettais amèrement de trouver si peu de femmes fétichistes et encore moins de fétichistes ET prêtes a témoigner.

Cependant j’y ai pensé et  je pense que donner plus de place à des témoignages comme le mien aurait été un mauvais choix vu le temps impartis:  je suis discrète sur mes petits vices et soutiens mordicus qu’ils sont finalement assez indépendants de ma sexualité.  Dommage cependant, il y a  tout un tas de choses dont j’aurai adoré vous parler.

En fait plus j’y réfléchis plus je pense que le sentiment que nous partageons tous est « trop court ». Pour une fois que nous avons la chance d’être présentés comme des personnes et non comme un catalogue de pratiques à faire frémir la ménagère.

Petites pépites qu’offre le reportage: la présence de Sophie Richardoz, styliste d‘HMSlatex, qui a quelque chose de proprement lumineux sur la vidéo. Son petit minois et sa façon retenue et pleine de justesse de parler du latex, penchée sur son ouvrage, apportent réellement quelque chose à l’ensemble.  Les jambes de notre très chère Sandrine aussi, qu’on aperçoit de ci de là. J’ai joué à les reconnaitre à chaque fois et je suis quasi sure d’avoir fait un sans faute.

la vidéo n’étant pas – et c’est dommage, voire carrément une faute- disponible sur le site de france 3, je me tourne pour vous la faire partager vers une personne qui ‘la postée sur dailymotion, consciente que ce n’est sans doute pas très très convenable. Cependant ceux qui ont raté la diffusion pourront ainsi ratrapper.

http://www.dailymotion.com/swf/video/xfmzhj?additionalInfos=0
Un monde fétiche [1/3]
envoyé par Raw-Provider.


Pour la suite la playlist se trouve  >ICI<

8 réflexions sur “déshabillez moi :)

  1. Désolé chère MlleChérie,

    je confirme votre approche masculine du sujet par les propos de Jérôme. Il aurait pas rebondir avec le témoignage de mes deux anges Cassiopée et Sandrine Raimbaut, car nous avons été filmé et enregistré durant un trio évoquant la passion du nylon, des coutures, fétichisme ou pas, toutes les questions y étaient. Mais le format trop court n’a pas laissé cette partie.

    Ne devons nous pas prendre l’initiative de dire tout haut, ce que beaucoup de françaises et français pratiquent tout bas.

    Personnellement, après deux jours, malgré un audimat réduit, et un site France3 (Pluzz.fr) muet, les premiers retours de mon entourage arrivent. Oui ceux de personnes qui ne me savaient pas à la télé et encore moins sur ce sujet. Et le retour est positif, la police n’est pas passé pour me ficher , ouf !!!

    Fétichiste et passionné du nylon, je ne suis pas un pervers, ouf !

    Alors vous encore !
    Vous toujours !
    Nous (si je peux me permettre) devons continuer à en parler naturellement , pour notre plaisir, pour ouvrir les yeux des autres.

    Encore BRAVO pour votre intervention si juste, si fine.

    Nylonement

  2. Mon « désolé Mlle Chérie » est à prendre positivement !

    Oui il faut continuer à ouvrir le débat sur les fétichismes délicats : latex et nylon.

    Bises (contre toute incompréhension) d’un homme sensible

  3. J’ai beaucoup aimé ce reportage en dépit d’un certain cloisonnement des fétichismes qui parfois se recoupent , mais enfin voila une emission qui laisse la part au plaisir et au sensuel et non à je ne sais quel voyeurisme ou bizarrerie, cela tient beaucoup aussi à la sincérité de personnes interviewer dont vous faites partie, j’entend bien donner dans ma petite bulle plus explicitement mon avis sur tout cela…
    Et en tout cas un grand bravo pour votre prestation très sincère très simple et très vraie qui correspond pour ma part à ce que je pense être un art de vivre en particulier pour le latex…

Laisser un commentaire