Lady marmelade

(ma) vie de fille

J’ai bien compris qu’une semaine d’absence c’est MAL. Je sais, vous avez été nombreux à me taper sur les doigts.

Pourtant il ne se passe pas grand chose de notable dans mon microcosme, et j’avoue en avoir par dessus la tête d’ennuis en tout genre. Cependant je dois l’admettre: après avoir laissé passer une semaine j’ai tellement de choses à vous raconter que je me demande bien par où commencer.

petit clin d’œil déjà au cadeau que m’a fait ma sœur, pour me remercier d’un petit service que je lui ai rendu.  Petit service d’une semaine, en fait j’ai gardé notre chien, de façon à ce que maman puisse aller passer quelques jours chez sa fille (ma sœur) a Munich sans que celle-ci soit embarrassée de la bestiole (le chien). Vous avez suivi? pas grave. Imaginez moi juste en train d’essayer de faire régner l’amour entre Patou, anciennement mon chien, et Demetra, mon chat nouvellement adopté.

J’ai pris une photo dans un moment de paix, que je trouve super mignonne

Et ca c’est Demetra, planquée dans mon armoire après une bagarre.

Et donc, pour me remercier d’avoir simplifié à ce point leur séjour tourisme/retrouvailles à Munich, ma sœur m’a offerte une nappe a carreaux juste comme j’aime, parfaite pour si jamais on décide de faire de nouvelles photos de pique nique.  Comme un fait exprès c’est le modèle lady marmelade, juré. Elle me l’a donné lors d’un diner en famille, et après le dessert on a filé regarder le coucher de soleil a Montmartre, pour faire plaisir à un de ses amis allemand qui s’était joint à nous. un type très sympa à l’accent anglais parfait qui travaille dans une galerie. Difficile de faire plus parisien comme programme, c’est pour cela que je voulais absolument vous raconter le tout.C’est d’ailleurs assez terrible de rester juste assis là à regarder Paris. Contempler la ville ‘ma toujours procuré une certaine sérénité, malgré sa réputation anxiogène. C’est pour moi comme un immense album des promenades que j’ai faites, des gens que j’ai aimé, des choses qui m’ont enthousiasmé, de ces soirées au restaurant dont je suis rentrée  riant de tout et de rien dans le taxi, un peu éméchée, ou serrant juste la main de mon chéri, somnolante, en regardant défiler les lumières de ma ville. ma ville de prédilection.

En plus, ce diner à été l’occasion de recevoir les félicitations de toute la tribu, vu que j’ai quand même déjà perdu 7kg sur les 12 qui m’encombraient depuis octobre 2009. Ça m’a fait beaucoup de bien de ne recevoir pour une foi que des félicitations, alors que d’habitude tout le monde y va  de son conseil sur la perte de poids. je sais qu’ils l’apportent comme une pierre à l’édifice mais il y a une grande différence entre connaitre la marche à suivre et la suivre effectivement! Franchement si les gens suivaient la moitié des excellents conseils qu’ils donnent aux autres le monde serait un endroit sublime peuplé de gens sveltes et aimables. J’ai bien eu droit à un sermon sur les dangers du faux sucre mais passons… c’était tout de même une bonne soirée, et même si je n’ai pu céder ni à la salade de gésier, ni aux desserts, au pain ou au fromage j’étais quand même contente de passer du temps en famille et de me sentir soutenue à ce point dans ma démarche.

Bon sans plus attendre: la nappe!

Pour les articles à venir je peux déjà vous faire un petit teaser: faut il ou ne faut-il pas bruler les « conseillers clientèle » de la banque populaire? Comment MademoiselleCherie, accroc au sucre, survit-elle a son régime? La paname burlesque revue est-elle une bonne drogue? Pourquoi je ne suis plus amoureuse de facebook et enfin l’élection de miss marquis, facteur de considération philosophiques de haute volée.

je serai bien joueuse et je pousserai bien le vice jusqu’à vous annoncer que je vais suivre le rythme titanesque d’un article quotidien comme c’est arrivié par le passé, malheureusement je ne peux pas être catégorique.

Quoiqu’il en soit je vous embrasse et oui, je l’avoue, vous m’avez manqué.

5 réflexions sur “Lady marmelade

  1. L’irrégularite du rythme de vos recits n’est pas pour déplaire quand vos billets ont la qualité de celui-ci, j’aime, moi me laisser porter par les mots et par les images que vous nous dévoilez par touches « sucré-salé » sans vouloir trop succiter la gourmandise …

  2. Tu nous as manqué aussi, miss!
    (Oui, n’ayant plus de nouvelles sur FB, je suis venue voir un peu ce que tu devenais. Démétra, toujours aussi bon goût en matière de chaussures ^^

  3. Oh, c’est un super cadeau cette « vraie nappe de pique-nique » !
    (surtout pour faire des photos délicieuses de pin-up)
    Pour la minette, je comprends tout à fait que la cohabitation n’a pas du être de tout repos, j’imagine qu’elle n’a pas été mécontente du départ de l’intrus.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.