Clémentine Little Doll

Uncategorized

Je ne vous en ai pas parlé plus tôt parce que je n’en avais tout simplement pas le droit, mais au dernier salon de la lingerie je suis restée scotchée devant la collection Clémentine Little Doll, qui occupait une partie du stand Catanzaro. Maintenant que le tout est finalisé et proposé  la vente (la distribution se fera semble-t-il en septembre) pas de scrupules, je porte à votre attention celle collection poétique et Girly, qui renouvelle agréablement l’univers du fétichisme en le sortant de ses codes trop sérieux. Au lieux de s’y croire on se déguise en poupée, c’est quand même autrement rafraichissant!

Autre chose qui m’a réellement plu dans cette collection c’est que la séduction ne semble pas être un enjeux. Ces créations ne semblent pas destinées a être portées pour le plaisir du mâle spectateur mais bien pour le plaisir et l’amusement de la femme qui les porte. A mon sens la femme passe quelque part d’objet de désir valorisée par un metteur en scène tout puissant a performeuse toute puissante qui joue avec son public.

Mais je reconnais qu’à force de chercher la « libération » de la femme partout je dois finir par la voir partout également….

Vous toruverez une interview de Clémentine ici et ses créations disponibles à la vente sur le site Libertinesque

8 réflexions sur “Clémentine Little Doll

  1. Personnellement, j’avais déjà vu ces bonheurs de Clémentine, mais je n’attendrai que votre version.

    Pourquoi ? les modèles ici sont sans volume, et sans expression de féminité assumée, dont vous parlez. Une fadeur, que votre charme et votre style photo redoreraient de soleil et de courbes voluptueuses !

    Nylonement

    1. Oui, bon, on peut ne pas être d’accord avec l’interprétation qu’en a fait Andy Julia. Personnellement je suis une fan… même si je n’ai pas le profil de ses modèles. je ‘nai d’ailleurs jamais proposé ma candidature de peur de me prendre un refus, je préfère voir ce que j’obtiens avec l’espoir et la prière. Sourire.
      Je verrais ce que je peut faire pour mettre la main sur une des tenues à la rentrée mais du coup tout ça m’amène a la question suivante: ces trucs peuvent-ils contenir une poitrine dans le genre de la mienne?
      Un petit mail a clémentine s’impose…

  2. Pour une fois permettez moi une réserve !
    Mais vous avez déja soulevé pour partie l’objection à votre propos; car franchement si vous ne trouvez pas de séduction à ces créations, alors je me demande ce qui peut séduire …
    Pour le reste , bien sur tout cela est trés beau, trés soigné trés couture trés trés quoi , mais je me demande où est encore le lien avec le fetichisme car finalement dentelle ou latex je ne vois pas la différence, est que l’originalité n’est que de changer de « tissus » ?
    Je suis un peu excessif mais c’est mon entièreté et le revers de mes passions.

    1. En ce qui me concerne j’aime autant la lingerie que les matières fétichistes, j’avoue donc ne m’être même pas posé la question et avoir foncé la tête la première dans la collection, même si votre propos est pertinent.

      Cela dit le latex, le vinyl ou la dentelle ont des propriétés qui leurs sont propres, et si une petite culotte en latex m’offre autant de plaisir qu’une autre en voile ces deux plaisirs sont éminement différents donc… utiliser une matière dramatique, érotique et graphique comme le vinyl pour composer des looks de nymphette me semble tout de même une initiative heureuse, même si bien sur ce type de créations ne doit pas satisfaire tout le monde. Reste a savoir après si l’on apprécie les sensations de « total enclosure » ou pas, à définir ce qu’on attends finalement de son vêtement.

      Pour ma part j’attends principalement qu’ils me rendent belle et qu’ils créent chez moi un enthousiasme (esthétique, émotionnel, érotique qu’importe), ici j’ai tout ce qu’il me faut.

      Note quand meme: dès que mon budget me le permettra j’ai l’intention de me jeter sur mon premier catsuit, ca sera genre fulgurant. je suis curieuse des sensations que ca peut apporter.

  3. Je ne peux que souscrire à tout ce que je lis, je me dis parfois que je suis un peu un intégriste du « total enclosure » meme si je pense que le mot intégriste ne fait pas partie de l’univers fétichiste. Quand au catsuit, qu’en dire si ce n’est que c’est un incontournable !

    1. je pourrais faire une soirée caritative « un catsuit pour mademoisellecherie ». Avec un droit d’entrée riquiqui juste suffisant pour couvrir les frais et une tirelire géante pour les éventuels dons ^^
      je doute que ca marche, cependant.

Laisser un commentaire