Ultimate psycho

Le backstage

Hier, c’était une bonne journée. Hier c’était même un de ces journées qui laissent des traces pour un bon moment même une fois qu’elles sont passées.
Hier donc, Jordan et moi avons pris une navette depuis Marseille vers Aix pour que je puisse shooter avec Ultimate Psycho, même si en théorie je suis ici en vacances.

Ultimate psycho c’est deux personnes, un photographe et une graphiste, que j’avais déjà croisés au bal des Supplices sans qu’on fasse vraiment connaissance, puis croisés encore à l’exposition de nath sakura le 20 mai a Marseille. Cette fois-ci nous avons largement discuté, avons constaté que le courant passait bien et ils m’avaient tout deux gentiment fais savoir qu’ils étaient prêts a m’accueillir dans leur salon pour une séance. Vu la qualité du travail j’aurai été bien folle de refuser.

On a mangé dans le jardin, et échangé nos impression de couple qui fais de la photo à couple qui fais de la photo. Corinne m’a surpris avec ses talents de coiffeuse. Elle a réussi a faire quelque chose avec mes cheveux que je n’aurai jamais imaginé possible avant. Un vrais beau chignon vintage accessoirisé avec des fleurs juste comme j’aime. Et pour le set, ambitieux qu’ils sont, ils m’ont monté un déc or de tarés avec une baignoire dorée qu’on a remplis de mousse a grand coups de saladiers, en a peu près 50 allers/retours entre la salle de bain et le salon.

Bon moi j’ai adoré. je suis persuadée que les photos seront excellentes. Une fois sortie de la baignoire j’ai demandé à ce qu’on réalise pour moi un petit test, un projet qui avais germé dans ma tête le matin même et dont je voulais voir si visuellement il étais viable avant de le réaliser « pour de vrais » avec une préparation adéquate.  On m’a donc bandé les yeux avec un bas nylon et attaché les mains avec un autre pour une série de photo très sensuelles. A terme j’aimerai réaliser la même avec une huile irisée sur le corps, des matières brillantes et un éclairage façon âge d’or du cinéma. Enfin rien ne presse. C’est un projet qui appelle le nu et le nu n’a pas toute mon affection.

Bon bref, chéri a réalisé le backstage, et j’ai la permission de vous le montrer.

ca fais beaucoup de photos, c’est normal, j’ai passé un excellent moment et du coup j’ai eu beaucoup de mal a choisir. Note: on remarquera sur le premier cliché que je m’appuie sur une paire de bas pour signer mes contrats.

Encore un immense Merci a Yann et Coco pour leur gentillesse, leur patience, et tout le reste.

4 réflexions sur “Ultimate psycho

  1. BRAVO, oui encore BRAVO pour cette bande souvenirs d’un moment que l’on ressent comme très fort.

    Pour la série « presque bondage avec du nylon », il reste une idée « contraste » que je cherche à faire pour une série : latex noir et bondage nylon blanc, et inversement !!! Si l’idée vous tentait ?

    Nylonement

    1. J’ai déjà promis a Oliv la version nue et hollywoodienne du concept, mais pourquoi pas l’élargir ensuite en effet. L’idée est d’ailleurs franchement bonne et me ramène aux liens que réalise Sylvain Coeurjoly.
      Seul frein à l’affaire: je ne veux plus que des shoots TRES préparés. Il faudra donc trouver le temps de réunir les stylismes et les lieux idéaux avant de se lancer.

  2. Merci pour le partage de cette nouvelle série, il s’en dégage effectivement une sorte de joie sereine , a laquelle on realise le lien entre le photographe et son modèle, lien qui semble ne pas ce limiter à quelques images.
    Je trouve très frappant le contraste avec lequel vous apparaissez chaque fois selon celui qui tient l’objectif et cette varieté est trés plaisante, j’espère un jour voir cette série d’images ou vous apparaissez avec les mains et les bras attachés elle semble prometteuse

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.