On acheve bien les chevaux.

Actu futile

Trouvée récemment sur le site de Bart & Baker, les dandys DJ, qui font mon bonheur a chaque Paname Burlesque Revue, une vidéo fort fort sympa, qui fait agréablement la liaison a 15j de la prochaine paname burlesque. Et oui je trépigne…. Je ne devrais pas parce que je n’ai rien à me mettre. A moins de me faire un pagne avec la tablette graphique que je viens tout juste de m’offrir j’aurai bien du mal à me couvrir décemment cette fois-ci.

Sinon voici ce que j’ai finalement réussi à sauver de la vidéo du pique nique, après un ultime sursaut de bonne volonté de la part de ma machine:

Ca correspond plus a une première sélection des plans à garder qu’à un réel travail de montage, d’ailleurs contrairement à d’autres vidéos dont je suis très fière, les modèles ne se sont pas particulièrement pressées d’intégrer celle-ci sur leur site, détail qui ne trompe pas.

Mais ca reste un joli souvenir.

Sinon hier la journée était chargée: défilé Volute l’après midi, diner avec Lexie le soir (c’est son anniversaire) et ensuite soirée chez Josselin. Le défilé c’était chouette mais les organisateurs nous ont fait attendre, re-attendre, piétiner… j’ai bien rigolé en disant à Caroline que j’ai compris, on est sa chair a canon. Il y a les filles pour les collaborations prestigieuses et les filles comme moi qui défient sous la pluie, se font arracher leurs nippies par d’autres modèles ou sont comme par hasard mourantes le jour de la représentation (voir mon archive sur le freacky market, pour les curieux). Bon mais c’était chouette, il y avais deux filles parmi les modèles que je ne connaissait pas et je les ai trouvé toutes les deux adorables. Puis y’avais son mec, a Caro, et je l’aime bien. Il me rappelle le mien. A la fin de l’après-midi on était toutes crevées, puis il a fallu se rendre place de Clichy pour rejoindre Lexie mais comme par hasard la ligne 2 était en travaux, et puis le bus de remplacement a mis du temps a arriver, d’ailleurs il était super loin et le temps d’arriver à l’arrêt j’avais les pieds en compote, et puis il était bondé, le bus, et puis il s’est retrouvé coincé dans le trafic… on a finalement pris un taxi, pour arriver avec 30mn de retard, mettre la main sur Lexie dont le téléphone ne fonctionne plus… je ne sais pas si vous imaginez le soulagement que c’était de finalement s’asseoir et de boire le premier verre de la soirée. C’était un peu comme si quelqu’un me chuchotais à l’oreille « c’est bon, plus besoin de courir ». Bon n’empêche a la fin de la soirée j’étais tellement morte de fatigue que je n’ai pas été a la soirée chez Josselin, même si il y avais, Ben, saba, Whisper et Tom, et que les choses étaient prometteuses. Lexie, elle, a eu ce courage. Elle s’est endormie sur place et est rentrée a 7h ce matin. Là elle dors sur le lit pliant avant de courir vers de nouvelles aventures, puisqu’il y a pas moins de deux vides greniers/bazard burlesque vintage aujourd’hui. j’aimerai bien soir dans quel état elle sera ce soir quand elle rentrera finalement a Chartres, a mon avis ce sera comique.

La folle… moi j’ai l’intention de rester tranquillement chez moi jusqu’à ce que ma soeur arrive ce soir pour les lasagnes (chéri cuisine). A l’extrême limite peut être que je vais pousser un peu, être brave, et me faire une pédicure parce que mon vernis s’écaille.

Bises a tout le monde et à très vite pour de nouvelles aventures.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.