Les résultats du concours catanzaro

Actu futile

maintenant que les résultats sont tombés je peux vous faire partager la photo que j’avais envoyé pour le concourt Catanzaro. Pour ceux qui n’ont pas de mémoire le thème était Le fétichisme descend dans la rue, transparence, métallique, vinyle , latex, couleurs, l’eau.

Les trois photos qui ont été retenues sont visibles ici. Comme le précise l’article le choix s’est orienté vers des photos d’amateurs qui vivent leur fétichisme et réalisent leurs fantasmes.

Si cette sélection, qui colle a merveille avec l’esprit de la marque, contient une logique en soi et un vrais message d’encouragement pour les fétichistes « lambdas », qui eux aussi peuvent introduire une réelle recherche esthétique dans leur vie, j’avoue être tout de même vivement déçue car je m’étais donnée énormément de mal pour réaliser cette photo dans un lieux public d’une part et y faire apparaitre des éléments métalliques, colorés, du latex ainsi que vinyl et surtout de l’eau d’autre part. A noter aussi: le trench en PVC agent provocateur, qui est transparent, ainsi que le body en latex de Susie garter, au centre. Avoir jeté des filles dans une fontaine pour ne même pas obtenir une décente troisième place me chagrine un peu je dois l’admettre, d’autant que je ne vois pas une goutte de flotte sur les photos des autres participants.

Cependant je me console (facilement) avec les photos qu’il me reste dont je suis très contente, et le fait que la séance m’ai fait rencontrer de nouveaux modèles que j’apprécie est un autre bonus non négligeable. Si cette séance ne m’aura apporté d’enrichissements que techniques et humains ceux-ci n’en sont donc pas moins considérables, et seul mon égo a finalement subis une perte.

Je tire aussi pas mal de fierté de ce mouvement qu’on eu les filles, presque spontanément l’engouement autours de ce projet a été énorme et nous avons finalement été obligé de  refuser du monde. Et j’avoue avoir adoré qu’une équipe de filles descendent dans la rue pour exprimer leur fétichisme, que toutes ensembles on porte et assument nos gouts jusque dans un lieux aussi médiatique que la place de la concorde, pour moi c’était quasiment un acte politique. C’était dire « nous sommes jeunes, jolies, et nous prenons le pouvoir sur les codes sexuels qui nous sont habituellement appliqués contre notre gré, nous refusons d’être des objets et nous refusons d’en avoir honte« . J’ai adoré.  Ce qui prouve en somme que l’important c’est vraiment de participer.

12 réflexions sur “Les résultats du concours catanzaro

  1. Melle Chérie, je vous trouve bien dure dans votre article, tant à l’égard des trois lauréates du premier concours de Patrice Catanzaro, que de l’organisateur du concours lui-même qu’on ne peut pas taxer de mauvais goût dans la décision du jury !
    Je ne suis pas sûre qu’il va apprécier votre vision des choses, que je respecte bien-sûr, parce que ses choix lui ont paru les bons, et dans cet esprit, je le rejoins d’ailleurs, et je ne suis pas le (la) seul(e)…
    Je ne suis pas sûre que les lauréates vont apprécier non plus, que vous stigmatisez injustement, d’ailleurs en les taxant de « fétichistes « lambdas » », je vous cite, ce que je trouve personnellement péjoratif, blessant, et non approprié…
    Si je ne remets pas en cause la qualité de la photo que vous aviez choisi pour participer vous-même, et que vous présentez ici, ni le travail que avez effectué avec vos amies pour cela, je ne suis pas d’accord avec votre avis, que je respecte malgré tout, je le répète, la tolérance faisant partie de mes qualités.
    Car je pense justement que Patrice Catanzaro n’a pas fait preuve de partisanisme, mais au contraire a reconnu le talent, le charme, et l’originalité « simple et belle » des trois lauréates (parmi toutes concurrentes), lauréates qui non seulement n’ont pas de véritables moyens techniques à leur disposition, mais qui en plus ont fait preuve dans leurs contributions de mise en scène inabituelle et « naturelle », et d’imagination réellement originale pour participer, ce qui est justement le propre pour populariser le fetish dans la rue comme le voulait Patrice Catanzaro…
    Vous dites encore ne pas voir l’eau sur les photos, d’abord c’était un critère parmi d’autres, et ça n’est pas tout à fait exact : Armandie entre autre est au-dessus de la Garonne que l’on voit, avec beaucoup de romantisme fétiche, tout comme Melle Marilou d’ailleurs ! ?
    L’essentiel est de participer, vous l’avez dit avec pragmatisme, le jury a tranché avec ses critères tout à fait respectables, reconnaissons que ces lauréates méritent cette reconnaissance et leurs récompenses ! ?
    Bonne journée et bien cordialement à vous !

  2. Cette photo est superbe, et je pense qu’elle ne tardera pas à faire la Une du blog de Patrice Catanzaro;)

    C’est vrai que tu avais réuni tous les éléments avec talent.

    Mais les amateurs sont moins souvent mis sur le devant de la scène et les photos étaient de qualité, même si aucunes n’est réalisées sous la pluie ou sous la douche 😉
    Bises s.

  3. Je constate, Mademoiselle Chérie, que vous êtes un peu déçue. Mais pourquoi donc ? Il a été si agréable pour vous de réaliser ce défi… gagner le concours n’aurait été qu’un détail, une petite cerise, non ?
    Le thème du concours était large, rien n’indiquant que tous les mots y-contenus devaient être représentés. Le métal chez vous est figuré de très loin par les dorures de la fontaine, éventuellement par le tout petit pendentif ; tout comme l’eau chez Marilou est figurée de très loin par le parapluie, chez Armandie par la Garonne en contrebas, pourquoi pas chez Pussy par la cascade de glycine… En matière artistique, voyez-vous, il ne faut pas tout prendre au pied de la lettre, un esprit poétisant trouvera bien des symboles là où une âme cartésienne ne verra que la pierre.
    J’ai vu de bien jolies photos en parcourant votre blog, ne pensez-vous pas que votre premier prix permanent, à vous rien qu’à vous, est le plaisir que vous prenez à les réaliser puis à les publier ?
    Laissez donc les autres jeunes femmes exister à vos côtés, il y a de la place pour toutes sur le net, et si vous n’avez pas gagné ce concours vous en gagnerez d’autres, c’est sûr.
    Amicalement

  4. je vois que cet article suscite de bien nombreuses réactions, je m’en étonne.

    dans le désordre:
    Merci Sandrine mais je serai blessée que vous mettiez cette photo en valeur par simple amitié pour moi. Je sais reconnaitre quand ‘jai perdu.

    A cassioppée: en effet je ne suis déçue QUE parce que j’aime les cerises sur mon gâteau. cependant et c’est le thème de cet article (je m’étonne que tout le monde le vois autrement) j’ai tiré beaucoup plus de la réalisation de ce shooting que je ne m’y attendais au départ.

    A valmont: J’avoue ne pas comprendre ce qui vous a poussé a vous précipiter de la sorte pour « défendre » les gagnantes du concourt qui n’ont par ailleurs subis aucune attaque. Je suis « vivement déçue » puisque nous en somme a me réciter, oui, mais pas mauvaise perdante.
    Quand a décider que le terme « lambda » est péjoratif ou m’expliquer le choix du jury dont j’admet la logique et le message un paragraphe plus haut… pardon mais avez-vous bien lu mon article? Il me semblait avoir conclu en disant que l’important c’est de participer.

  5. Sans vouloir vous offenser, je crois que vous avez vu dans mon message une agressivité qui n’y était pas, de la même façon que certains, j’avoue en avoir fait partie, ont pu voir dans votre article une rancœur qui n’existait pas.
    L’être humain est ainsi fait que, lisant des mots écrits pour leur seul sens dans le dictionnaire, il les ressent avec ses propres émotions… pour autant, devons-nous cesser de communiquer avec toute personne qui n’est pas de notre avis ? Non, de cette mini-micro-polémique, heureusement restée sur le ton courtois des gens éduqués, je ne retiens que l’échange, qui finalement permet une vie sociale harmonieuse, fût-elle virtuelle.
    Excellente continuation à vous, bonnes futures participations et surtout, gardez cette faculté à vous étonner qui a transformé votre candidature au concours en expérience passionnante. Je vous souhaite donc de nombreux futurs gâteaux, avec ou sans cerises !

  6. Quel que soit le résultat de ce concours, sachez que votre photo est vraiment magnifique et très talentueuse. Nul doute que votre talent vous permettra de remporter d’autres concours. Je tiens à vous remercier pour votre participation et espère vous revoir prochainement sur mon blog. Avec toutes mes amitiés.
    Patrice

    1. Monsieur catanzaro! Si je m’y attendais!
      J’espère que votre présence ici signifie que vous ne me tenez pas rigueur de ma déception brute de décoffrage, qui semble-t-il fait plus de vagues qu’elle ne le devrais.
      Mille mercis pour votre message, je suis ravie que ma photo vous ai plu, et je le dirai aux filles qui je suis sure, seront ravies.
      C’était la première fois que Claudia portait une de vos créations et elle se l’est offerte depuis 🙂

  7. Déception, et quelques mots amers, nous les oublierons vite et nous ne conserverons que vos photos souriantes !

    Votre trio était rafraichissant,
    continuez ainsi avec votre propre sensibilité.

    Et organisez vous-même un concours pour votre cercle d’amies ! et quelques passionnées lambdas qui apprécient aussi le vintage, le vinyl et les modèles comme vous !!! A chacune et chacun ses objectifs, mais la MEME PASSION qui nous réunit.

    WOLFORD

  8. Je la trouve bien sympa cette photo ! Même si ce n’est pas le style que j’affectionne, j’imagine combien ça a dû être amusant de poser dans de telles conditions et le travail que ça a demandé.

    J’avoue que du côté concours, je suis surprise car vu le thème (le fétishisme qui descend dans la rue) je m’attendais à ce que la ville et ses quidams soient beaucoup plus présentes or ce n’est pas ce que je ressens sur les chichés gagnants, du moins le peu que j’en devine (rien à faire, mon PC merdouille, ne veut rien savoir, il refuse de charger les pages over-blog depuis hier, donc la photo de la gagnante, par exemple, je n’en ai vu que la tête).

  9. Salut,
    Je suis le photographe de la première photo du concours, chapeau pour le lieu, la prise a due être amusante comme l’a dit Roanne!

    Peu être que tu ne nous a pas ravis nos places de podium parce que l’atmosphère de ta photo est différente des nôtres? Bien que votre composition colla autant à l’énoncé que vos ravissants atours à vos jolis silhouettes… paradoxal certes.
    Si tu veux discuter un peu technique ca sera avec plaisir, peu être que ça a joué un peu, mais pas ici, je n’ai pas envie de gaver tout le monde ^^

    En tout cas, au plaisir de re-concourir contre toi, si les critères évoluent nous avons intérêt à nous surpasser!

    @bientôt,
    Clément.

  10. Salut²,

    Je viens de faire un tour sur ton site, j’aurais du le faire avant ^^

    Du coup je reviens sur ce que j’ai dis, j’ai pas d’conseils à vous donner. Tu aurais mit une fessée à tout le monde dans les grandes largeurs si t’avais sus lire le thème entre les lignes et fait les bons choix. (en piochant dans ta propre photothèque d’ailleurs) L’ambiance intimiste et l' »innocence » amateur étaient de rigueur.

    In fine tes choix t’ont desservi. J’dirais bien aussi que tu avais un pied de trop chez les pros mais techniquement (cadrage, couleurs, mise en valeur des sujets) la photo que tu as présentée n’est définitivement pas ta meilleure.

    par contre je veux bien discuter quand même technique (matériel) avec toi, mais je serais l’élève!

    1. Houla, tu es définitivement bien trop humble sur ce coup.
      les photos que je prends sont définitivement pauvre niveau technique, et je m’en prends plein la gueule chaque fois que j’essaye de comparer mes prises de vues et celles de collègues que j’admire. (Je reviens de l’expo de nath sakura a ce propos… particulièrement difficile)
      Cependant il semble en effet que mes choix m’aient desservis puisque je me suis collée quasiment dès le départ hors catégorie. Cependant réussir a faire se baigner 5 filles dans une fontaine reste une récompense en soi, ne serais-ce que pour l’intense moment de rigolade qu’on s’offre a chaque fois qu’on ré-évoque cette séance.
      Je profite par contre de ton passage ici pour te féliciter pour ton cliché, vachement bien équilibré, malgré le cadrage trop serré a mon gout. Et au plaisir de concourir a nouveau l’un contre l’autre en effet… ou de collaborer, qui sais?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.