Tournage

Le backstage

Travailler c’est aussi savoir se ménager des pauses. Dans cette optique je me suis portée volontaire pour réaliser quelques clips qui seront diffusés sur les écrans de notre stand au salon de la photo, bien décidée a aller discrètement me faire une sieste dans la réserve lorsqu’ils passeront à l’écran. Qui veut voyager loin ménage sa monture: mon chef a dit oui.

J’ai donc recyclé en quelques sortes la chambre où a eu lieux mon tout premier shooting avec Julien Reynaud pour y installer mon plateau. Je ne sais trop comment décrire la journée tant elle fut longue et riche. Il y avait Alain, moi, Dino, mon voisin du dessous, qui est producteur en réalité et qui a eu la gentillesse de composer la musique pour illustrer mes vidéos, cinq modèles venues bosser avec moi et une dernière qui est passée pour bosser avec Alain.

Avec tout ce foutu passage, l’endroit devait nettement ressembler a une antre de luxure vu depuis la réception, et je suis absolument persuadée qu’une foi que nous sommes partis déjeuner (vers 15h! mon estomac criait famine) tout le monde s’est précipité dans la chambre pour comprendre ce qui s’y passait.

Petite photo souvenir de Clémentine et Florence, qui ont fait un sacrément bon travail ce jour là. Clémentine surtout s’est avérée très… papillonnante. Super convaincante dans le rôle qu’on lui avait attribué. Flo était comme a son habitude une vraie pipelette et une vraie bosseuse. Cécile nous a encore un peu plus dévoilé son côté domina. Très bientôt elle fera peur a ces messieurs si elle continue dans cette voie.

Enfin le gros bonheur de la journée c’est Dino, qui s’est merveilleusement bien intégré dans l’équipe, a tel point que tout le monde m’en dit du bien depuis. En plus c’est trop facile de travailler avec: je lui descends mes montages vidéo, il bosse sa musique et on se bois un coup quand elle est prête en mattant le résultat final.

La vie va bien.

4 réflexions sur “Tournage

    1. OUi, très sympa.
      Malheureusement comme ces foutu clips tournent en boucle toute la journée je ne peut pas les lancer et aller faire un somme dans la réserve. Non Non Non… résultat: je suis épuisée.
      Pareil pour ma glorieuse idée de faire porter des corsets aux filles: comme je suis la seule a savoir les lacer/délacer correctement je dois être là a chaque fois qu’une fille change de tenue, et c’est souvent…

  1. Bonjour,
    J’ai vu vos clips au salon de la photo => superbe travail.
    Est-ce les clips peuvent être visualisés sur un site ?
    Courtoisement vôtre.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.