Trip médiéval dans la verdure.

Le backstage

D’abord le spot n’était pas trop mal organisé. Alors que je faisait un teint bien blanc a Lullaby pour la changer en une espèce d’apparition Ashke s’est encore lâchée sur les photos de l’endroit. sSr les 25 qu’elle en a prises j’en ai gardé une qui me faisait sourire plus que les autres. C’est comme par hasard LE cliché de la série où elle a complètement foiré sa focale, mais je m’en fout la compo me plait plus sur celle-là.

P7120211Donc Lullaby, qu’on a plus ou moins bizuté ce jour là puisqu’elle a du enfiler une cote de mailles de facile 12kg, des cuissardes assez incroyables, et aller se planter dans la verdure pour – je ne plaisante pas- retirer l’épé du rocher. Nous étions toutes sceptiques vis a vis de la cote de mailles qui lui écrasait les seins et n’était a priori pas si bien faites que le latex pour ce qui est de mettre en valeur sa taille de guêpe, mais Alain insistait, insistait, et finalement quand elle est passée derrière le rocher, qu’elle a repoussé ses cheveux vers l’arrière, ben elle était sublime.Après avoir maquillé Ashke pour la série suivante je me suis assise sur un rocher a proximité, en sirotant le champagne que nous avions ramené pour la série suivante dans une des coupes qu’Alain et moi avions acheté la semaine précédente pour faire Graal. En fait mon aide n’a pas été trop nécessaire, a part une mèche de cheveux par ci par là à remettre en place tout s’est passé comme sur des roulettes.

Ca n’en était pas moins un bizutage étant donné qu’elle s’est tué les bras a soulever l’épé, les épaules en général en portant la-saloperie-de-cote-de-mailles et qu’elle s’est fait ensuite arroser au champagne pour faire bonne mesure. Ca c’était pas tat pour la symbolique que pour le rituel. A chaque fois Alain arrose ses modèles de champ’. attendu qu’ashke et moi y étions passées c’était son tour et puis c’est tout.

Ashke justement s’est ensuite retrouvée nue derrière l’autel et recouverte de sang, et j’étais préposée au sang. Je devais donc a intervalle régulier lui arroser généreusement les épaules et la poitrine de sang, filer me planquer derrière le rocher le plus proche et me tenir prête a y retourner. Si jamais sur une photo on voit un pieds ou un bras de MademoiselleCherie qui dépasse d’un rocher proche vous saurez-donc a quoi vous en tenir. Enfin trêve de plaisanteries, Ashke n’était quand même pas jouasse pieds nus dans les feuilles mortes,frigorifiée et poisseuse de sang. On lui a ensiute fait une toilette de chat avec des chiffons, de l’eau, et mes lingettes démaquillantes pour les finitions mais croyez moi le soir même elle était heureuse de retrouver sa douche.

On a conclu pour la forêt avec quelques séries en robes médiévales toutes les trois. A un moment donné j’en avais marre qu’on passe notre temps entassées a trois autours d’un arbre, autours d’un rocher, alors j’ai été faire la silhouette inquiétau visage dissimulé sous un capuchon genre trois mètres en retrait, c’était chouette.

Puis nous sommes rentrées au château et avons terminé la journée par une série très prometteuse, chacune habillée par Volute Corsets, dans une volière très jolie. Ca a un peu tourné aux libertines, comme les illustrations du livre « Plumes et dentelles » qu’on peut trouver a la boutique Chantal Thomass ou le Mukington Manor d’Agent Provocateur. Je regrette juste qu’on n’ai pas eu une coiffeuse rpésente sur place pour avoir encore plus le look!

plumes et dentelles

plumes et dentelles

2 réflexions sur “Trip médiéval dans la verdure.

Laisser un commentaire