Paname burlesque renvue #9 – célébrons la gourmandise et mon chéri

La paname burlesque revue 9 était une édition de pure anthologie.

le thème de la gourmandise était amené et exploité à merveille. Mamzelle Viviane nous a régalé de madeleines et a profité de la soirée pour fêter le lancemet de son calendrier, réalisé avec Soazig le Bozec dont je vous disait déjà du bien lors de la dernière édition. le Calendrier a vraiment l’air géniallissime, franchement si vous ne savez pas quoi mettre dans votre liste au père noel il me semble que le grand format est une suggestion tout à fait recevable. Lady Flo a cuisiné sur scène (si vous saviez ce qu’elle sait faire avec une poche a douille mes enfants…) , nous avons découvert avec grand plaisir Shana Brown, qui pourrais en effet être la nouvelle Josephine Baker avec ses jambes interminables et son énergie qui semble inépuisable.Poursuivre la lecture de « Paname burlesque renvue #9 – célébrons la gourmandise et mon chéri »

Le bal des princesses.

Le 17 avril au pavillon royal c’était Bal des princesses.

La page facebook avait brièvement attiré mon attention mais faute de comparses pour cette soirée j’avais plus ou moins fait une croix dessus, quand finalement je me suis tournée vers ma soeur, a deux jours de l’évènement. Plus qu’enthousiaste, elle a elle-même rameuté quelques amies, m’a aidé a bricoler quelques tenues (on a changé un rideau et un boa en une sublime jupe de princesse froncée, froufroutée, drappée… un délice!)

Nous nous sommes toutes entassées dans le même appartement pour notre transformation en princesse, et croyez-moi, c’était un joyeux bordel, ces quatre filles qui courraient partout en cherchant un haut, de la dentelle, un chapeau, en se disputant le dernier macaron ou en cherchant a découvrir quel verre de vin était a qui. Il me semble d’ailleurs maintenant que quand on est plus capable de le dire avec certitude tout le monde devrais arrêter de boire immédiatement.

Puis nous nous sommes toutes installées dans un taxi, que mon homme avait obligeamment commandé 30mn plus tôt. Initiative intéressante parce que dans l’effervescence qui nous avait toutes prises je crois qu’aucune d’entre nous n’aurait jamais réfléchis a ce problème. Et hopla, direction le bal des princesses ou m’attendais déjà Bess Lisbeth.

Sur place nous avons été bluffées par le décor. des lits a baldaquin blanc dressés dans les jardins invitaient à la confidence, la terrasse pour les fumeurs et les danseurs échauffés était délicieuse, ainsi que les diverses salles du pavillon, même si une attention soigneuse n’avais pas été portée a TOUS les détails. Mais enfin tout de même, le décor se prêtait bien à l’évènement. Après peu de choses a en dire. Nous avons bu, dansé, bu encore, discuté dans un des baldaquins, encore beaucoup dansé. Nos corsets Volute ont eu un succès terrible et a chaque passage au coin des dames il fallait donner l’adresse de la boutique a au moins trois personnes. A 1h30 du matin bess et moi nous sommes finalement échappées et avons trouvé deux personnes avec qui partager un taxi pour rentrer chez nous.

Je me suis démaquillée sommairement et mise au lit moins de quatre heures avant le fameux shoot place de la concorde, qui fait l’objet d’un article ici:

http://www.mademoisellecherie.net/?p=580

Même si du coup le manque de sommeil m’a  un peu desservis je ne regrette pas du tout l’enchainement.

ET voici une vidéo de la soirée que j’ai déniché sur le web, pour que vous puissiez voir les lieux. Même si elle a été tournée principalement dans le boudoir… ma foi je n’ai pas mieux pour le moment. Bon ben vivement l’année prochaine!

http://www.dailymotion.com/swf/video/xd0v7l
le bal des Princesses
envoyé par lebaldeversailles. – Découvrez des webcam de personnalités du monde entier.

Grenoble. Youpi.

Vendredi tout le monde dans le train. Mon homme et moi ayant très très officiellement accédé au statut de couple installé il n’est plus question de nous séparer pour les fêtes sous prétexte que les fêtes, ça se passe en famille. Malheureusement il n’est pas possible pour nous d’accéder a un arrangement type le-24-chez-toi-le-25-chez-moi sans entrainer notre compte en banque dans des profondeurs abyssales, étant donné le prix du billet de train en période de fêtes. De plus, étant issue d’une famille divorcée, le fameux arrangement 24/25 est déjà lourdement usé de mon côté. Nous nous sommes donc mis d’accord: une année sur deux nous descendons a Grenoble fêter Noel dans sa famille, l’autre nous retons a Paris pour contenter la mienne.

Donc vendredi tout le monde dans le train. La gare de Lyon était bondée, un certain nombre de trains étant retardés voire annulés par la neige persistante. Nous sommes arrivés sur place a 1h du matin, avec pas moins d’1h30 de retard sur l’horaire prévu. Détail amusant: chéri a oublié mon cadeau a la maison. Pour se faire pardonner il m’a offert une jolie paire de bottes a petit talons pour lutter contre la neige. Un cadeau vraiment utile quand on sait qu’à chaque fois que je cherche une paire de bottes pour l’hivert je rentre a la maison avec un modèle en daim, absolument inutile par mauvais temps.

Cela étant c’est a peine si je met le nez dehors. Pourquoi sortir quand on a l’ADSL, plein de films, du thé, son mec, un canapé et des petits gateaux maison? (Ma belle mère a un certain talent pour la cuisine, c’est indéniable). Je profite donc de mon séjour pour me refaire une santé, dormir, lire, dormir, méditer.

Pour ne aps rester ABSOLUEMENT inactive j’ai aussi retouché quelques photos de mon dernier shoot avec Ventricule, a qui j’ai fait endosser mon nouveau trench agent provocateur que j’aime tellement. Surprise: elle est un poil trop mince pour le porter.  Bon un petit coup de retouche a suffir pour remettre tout ca parfaitement en place, et avec des abs le résultat est divin, du coup j’ai envoyé le cliché aux Nylons d’Oliv, qui est toujours mon seul fournisseur en matière de bas et ca donne un truc tout mignon.

_MG_6645nylon

La boule de poils toute mignone c’est mon chat, je pense que tout le monde est maintenant capable de la reconnaitre, vu que toutes les modèles qui passent par la maison demandent a poser avec. Il y en a même une qui veut faire la magicienne et sortir le chat d’un chapeau.

Noel… zut alors.

Noël peut être une des fêtes les plus importantes de l’année, y faire face n’est cependant pas une mince affaire. Tous les ans par exemple j’essaye avec l’énergie du désespoir d’imposer ma vision du sapin monochrome et de bon gout, et mon aversion pour les guirlandes lumineuses rachitiques et déprimantes qu’on trouve a peu près partout. Mon avis: tout comme pour les chaussures, si une guirlande n’est pas fastueuse je trouve qu’il est plus judicieux de la laisser au placard.

Celà étant nous essayons de ne pas céder a la classique dépression des fêtes, en tirant dans la mesure du possible le meilleur de la période. Par exemple nous avons décidé de mobiliser l’équipe pour réaliser un clip de noel, très sérieusement inspiré de celui de « Christmas is all around » dont on peu profiter dans le film love actually. Si vous n’avez vu ni l’un ni l’autre ajoutez donc ce DVD a votre wishlist, il se matérialisera dans votre salon d’ici cinq semaines seulement. Maintenant revenons-en au clip. C’est ma grande sœur qui a eu l’honneur de faire le chant solo lors de l’enregistrement la semaine dernière. Enregistrement nocturne et sérieusement arrosé. Elle y interprète avec conviction un vieux tube: Rocking around the christmas tree. Il y a eu débat pour le titre, j’avoue que je penchait plus en faveur d’un truc sweet et sexy comme « santa baby » mais ma sœur n’est pas exactement le genre a faire les choses avec sexytude, quand il s’agit d’une plaisanterie.

Plus conventionnel dans la série noël: les cadeaux bien entendu. les filles ont fait un tellement bon boulot au salon que j’essaye de les aider a avoir un truc qui leur fasse vraiment vraiment plaisir avec mes maigres moyens.  Pour Clémentine ce sera cette jolie paire de chaussures de la collection Bordello par Pleaser, mais en tout noir, avec la semelle rouge bien sur. Je trouve qu’elle a particulièrement bien choisi et suis même un micro poil jalouse.

Pour mon Noel a moi j’espérait pouvoir m’offrir le coffret « Le Rituel », qui est constitué d’une bouteille d’excellent champagne et d’une coupe en forme d’escarpin dessinée par Christian Louboutin. Il y a tout un buzz qui sévit dans les milieux du luxe, de la mode et du fétichisme autours de ce coffret scandaleux et je suis particulièrement touchée, d’autant que j’ai besoin d’une sacré perfusion de Louboutin, croyez-moi.

Script Girl.

Découvrez Calista Flockhart!

Bon, les fêtes sont passées.  Je mentirais si je disais que le père noël ne m’a pas gâtée, mais il n’a fait que son boulot, j’ai été exagérément sage… En fait, si je laissais parler mon âme d’enfant pour tout étaler sur la table (vous savez, comme on fait après la récolte de bonbons d’halloween ou d’œufs de pâques) ça donnerait: Une nouvelle paire de bottes, un ensemble de lingerie Chantal Thomass, un très jolis sac à main, un parapluie Chantal Thomass ROSE, exactement le genre qui poussait mon ex à marcher sur le trottoir d’en face en prétendant qu’il ne me connaissait pas. Ça c’était très drôle…

Ensuite il a fallu passer par la case des bonnes résolutions… aie aie aie. Jusqu’à ce qu’un ami judicieux me signale que mes résolutions n’ont pas forcément à être bonnes aux yeux de la morale. Voilà qui arrange toute l’affaire!!! Donc cette année je jure solennellement de faire plus souvent l’amour, de faire encore plus de photos que l’année dernière et de m’acheter au moins une petite culotte par mois. Ce dernier point me permettra, lorsque je rencontre un fan dans la rue, d’avoir toujours sur moi quelque chose à lui signer.

Une fois évacué le problème des bonnes résolutions il a fallu ranger mon chez moi en urgence, Ben et Saba étant invités à manger pour le soir même. C’est mon amoureux qui s’est collé à la cuisine. Ce soir là ses lasagnes sont entrées dans la légende. Après avoir essayé un leggings en latex noir que Saba ne porte plus (et dont je la débarrasse avec grand plaisir), visionné mes débuts assez mauvais dans la photo généraliste, raconté un certain nombre d’histoires cochonnes, échangé toutes sortes de ressentis et observations sur le milieux fétichiste, lorsque nos invités sont partis vers 23h j’étais satisfaite de ma soirée et de très bonne humeur, limite prête à en organiser une autre plus importante rapidement malgré la capacité limité de mon appartement.

Le lendemain et les jours suivants ont étés surtout voués à l’organisation de la-grosse-séance-photo-des-7-et-8-janvier. En effet, Anticmos est de passage sur Paris et je l’ai réquisitionné afin de produire un peu de contenu pour ma partie membres. Lui s’est donc dégoté un magnifique hotel qui abritera la première journée de travail, et le reste se fera dans mon salon, transformé pour l’occasion en studio. Histoire de faire les choses correctement j’ai assez rapidement sollicité Anthrazit pour réaliser quelques poses en duo. J’ai bien l’intention de la foutre à poil avec moi dans le jaccuzi. Egalement sur le coup:  Sophie Fauquet avec qui je n’ai pas travaillé depuis longtemps mais dont je n’ai pas oublié le talent de make up, Caroline de Volute Corsets, Josselin pour Hedony Design qui pourra peut être nous prêter quelque chose, HMSlatex et Mademoiselle Ilo.  Avec une telle équipe j’avoue que je suis plus que confiante quand au résultat, qui sera rapidement mis en ligne sur mon site. Plus qu’à surveiller les mises à jour!!

b3