Odéon

0 Comments

Sirithil et Julien Rico ont trouvé moyen de se faire ouvrir le théâtre de l’Odéon le temps d’un shoot, et ils ont eu la gentillesse de m’inviter. Difficile de dire non, d’autant que Julien a vraiment beaucoup de goût en ce qui concerne la lumière.

Dommage que je soit moins d’accord avec ses choix en matière de retouche, cependant je ne protesterai pas. C’est le photographe qui est en charge du résultat final et si lui, en son âme et conscience, a décidé que c’est un certain effet qu’il fallait ben… c’est ça qu’il fallait et je n’ai pas à discuter.

C’est ça… du moins j’essaye très fort de m’en convaincre, depuis que l’équipe de tournage de Dorcel TV m’a fait remarquer que j’étais franchement dirigiste, pour ne pas dire autoritaire, et qu’on avait vraiment le sentiment que je faisait la loi sur mes shoots. Comment dire…. touché.

Mais d’après moi ça n’est pas de l’autorité simple, c’est avant tout un haut niveau d’exigence. La preuve:

Categories: