Je ne sais plus exactement comment s’est passé l’organisation de ce shooting, je crois que les étoiles se sont alignées sans que je fasse trop d’efforts.  Dans mon souvenir c’est un ami qui m’a contacté pour me demander si je voulais toujours poser dans l’appartement qu’on lui prête, un espace figé dans le temps quelque part dans le 16ème arrondissement, à deux rues de mon ancien chez moi, celui où j’ai réalisé les 52 autoportraits de 2014.
Je me suis jeté sur l’occasion et j’ai demandé la permission d’organiser une séance « Coven » avec Les deux femmes de ma vie : Miss D. avec qui je vis depuis un an, et Jessica, dont je suis vaguement et platoniquement amoureuse depuis 7 ans maintenant. On forme un trio joyeux, prompt à rire ou à ouvrir une bouteille de vin, sans pudeur ni faux semblants. Je voulais célébrer cette énergie et cet amour.

J’étais partie pour shooter moi-même comme souvent mais JL Parot est passé par là et je lui ai proposé de prendre les photos, en échange de quoi je lui ai promis une séance boudoir, que nous réalisons dans quelques jours (que personne ne lui dise que je suis deux fois gagnante dans ce deal, il a l’air de l’ignorer ! )

Bref, le jour J nous avons ramené notre attirail de sorcières, redécoré l’appartement, et appelé les esprits dans la salle à manger.

Puis nous sommes passées au salon pour un repos bien mérité

 

Je suis hyper contente du résultat, qui est assez proche de ce que j’avais en tête. Et ça m’a fait du bien de réunir une équipe pour réaliser une de mes idées, et j’ai fait beaucoup d’efforts pour faire taire mon syndrome de l’imposteur et ne pas m’excuser de leur faire faire tout ça.
D’ailleurs je crois que toutes les personnes impliquées étaient heureuses d’être là. Merci à tous ❤
Il y a eu pas mal de fous rire, tout le monde s’est bien entendu, notre hôte était adorable comme à son habitude et on s’est séparés sur de gros bisous collectifs.