Porn is not a crime

0 6 Comments

Il y a peu, je me suis demandé, en toute candeur, si poster ma chatte sur internet était un acte acceptable.

Après douze ans à réaliser du contenu principalement érotique et boudoir, c’est le genre de question qui fini forcément par faire surface : qu’est-ce que j’ai envie de dire, comment ? Et la grande question :  qu’est-ce que je fais ? Où commence et où s’arrête mon activité ?

Allez on plonge.

Mon objectif, c’est de créer du contenu érotique qui soit une alternative à l’érotica et au porno mainstream. Je veux que mes sujets (et moi, donc) soient célébrés. Et je veux que leur corps ne soit ni dégradé ni fétichisé. Pas de piédestal, pas d’adoration sexuelle. Par exemple j’ai beau aimer les corps voluptueux, les fat admirers et fétichistes du gras de tout poils me mettent extrêmement mal à l’aise car un fetish est un objet inerte. Un objet d’adoration certes, mais néanmoins un objet, qui n’a que la valeur que la personne qui le regarde décide de lui accorder.

Or la sexualité et l’érotisme qui m’intéresse est une affaire de personnes, et pas de choses. Et les personnes, ça a plein de valeur, ça mérite le respect, ça doit être traité avec considération.

Et là vous vous demandez ce que ma chatte vient foutre là dedans. La question c’est « Est-ce que je sors de mon domaine d’activité en photographiant aussi ma chatte ? ». Je pense pas. En fait je pense que je serai même plus encore dans mon sujet si j’arrêtais de la planquer comme un truc honteux parce que on SAIT que j’ai un sexe, c’est bon, ça n’a vraiment rien de mystérieux ni de honteux de naitre avec un vagin, ça arrive à plein de gens tous les jours.

Et du coup j’y ai réfléchis, j’y ai vraiment réfléchis. Je trouve que ça serait bien que plus de gens produisent du porn de qualité et dans l’absolu je crois que ça me dérangerai pas tant que ça de faire partie de ces gens.

Qu’est-ce qui me retiens me direz-vous ? Outre ma maman, le public. Je me fais déjà tellement harceler avec ma production de modèle érotique que je me dis que si je glisse un poil plus loin on risque de dépasser le point où je me sens à l’aise et que je risque de tout plaquer.

Parce que y’a encore des gens qui croient que parce que je ne me cache pas, ils ont la permission de me toucher.
Parce que il faut continuer à expliquer que oui je suis modèle érotique mais non je veux pas voir ta bite et non je veux pas te rencontrer.
Parce que apparemment j’ai moins le droit au respect qu’un autre être humain si tu as vu mes seins.
Parce que mon opinion dans un débat a moins de crédibilité si je m’assume comme un être sexuel.

Le savoir ne m’empêche pas, comme vous lavez pu le voir, d’explorer des pistes plus ouvertement sexuelles ces derniers temps. Cependant je pense que ma limite se situe là où je pense que le harcèlement va s’intensifier. Du coup en ce moment j’explore d’autre pistes pour répandre l’amour et essayer de faire évoluer les consciences, et j’espère que je pourrais vous annoncer pleins de bonnes nouvelles dans pas longtemps.

Categories:

6 thoughts on “Porn is not a crime”

  1. Ashley dit :

    Je pense que tu es sous les projecteurs. La situation n’est pas aidée par la honte qu’on nous enseigne sur notre corps quand nous sommes enfants. A cause de cette culpabilité est souvent associée au sexe. C’est honteux. Continuez votre bon travail.

  2. John smith dit :

    Coucou je te suis sur twitter on a déjà échanger et ton sujet est touchant parce que finalement tu en a envie mais la mentalité réductrice et rabaissante des gens te fait peur..cette peur de franchir cette limite et de devoir arrêter de faire ce que tu aime.. Je te dirais juste tu les emmerde.. fait ce qui te plais.. Montre ta chatte ou pas ceux qui t’aime vraiment pour ton travail ne te feront jamais chier.. bravo pour ce que tu fais jadore ton taf 🙂 sois heureuse prend soin de toi et see ya sur twit

  3. Cédric dit :

    Je pense que la meilleure manière d’envoyer chier tes détracteurs, c’est faire ce que tu as envie. Si tu as envie de te montrer ou en faire plus, c’est toi que cela regarde. Si cela en offusque certains, cela veut dire qu’en face tu en as bien plus qui approuve ton geste. Mais comme souvent, c’est une majorité silencieuse.

    1. Madame Chérie dit :

      La question ça n’est pas qui « gagne », la question est celle de mon confort de vie, lequel est déjà bien assez mis à mal, merci.
      Outre ça non, un petit groupe de « contre » ne signifie pas mathématiquement un large groupe de « pour ». Et enfin si ces « pour » sont silencieux, ils ne me sont d’aucune aide pour éviter le harcèlement.

      J’ai l’impression que tu n’as pas lu mon article et que tu t’es contente de me placarder ton opinion.

  4. Cedric dit :

    J’ai très bien lu ton article, mais personne n’aurait de réponse magique pour contrer ces détracteurs ou les gens qui se permettent d’harceler les femmes qui osent montrer un bout de pesu de trop (selon eux j’entends).
    Comme tu le dit toi même c’est sûrement si plus de modèle se permettait d’aller plus loin, en produisant du contenu de qualité que les mentalités evoluraiet peut-être.
    Je suivais durant un tempsun modèle du nom de Nephael, que tu connais peut-être. Elle a longtemps caché son activité de nue à ses proches et elle ne montrait rien. Puis petit à petit elle a montrer sa poitrine et aujourd’hui il y a peu de choses qu’elle ne montre pas, sans forcément faire du porn.

    Si tu veux montrer ta chatte grand bien te fasse, fait le. Mon opinion et qui est ma manière de fonctionner personnelle, c’est que je n’avance pas dans ma vienpour satisfaire celle des autres. C’est toi qui fait ton choix, si tu penses sue cela ne vaut pas le coup à cause de gars qui pense qu’ils ont le droit de juger une femme car elle montre ses fesses, c’est ton choix aussi. Mais pour faire evoluer les choses, personnellement je pense qu’il faut parfois donner un bon coup dans les préjugés des gens.

    Tu produis un travail de qualité et peut-être qu’en brassant un peu les choses cels finira par aboutir à un changement.

  5. Raphaël dit :

    Vaste sujet. Une amie me montre parfois les messages qu’elle reçoit sur FL. Messages 100% masculins. J’étais loin d’imaginer qu’un profil féminin « soft » pouvait suggéré :
    1- une telle quantité de messages
    2- une telle quantité d’insanité
    3- une telle quantité d’asservissement

    Aussi, je crois comprendre ce que cela implique dans cette relation aux autres que de se dévoiler encore un peu plus. Le fait s’être un homme, me protège davantage. J’ai pourtant choisi d’écrire de façon relativement anonyme pour être libre de mes mots. Encore que je vois bien qu’il m’a fallu du temps pour explorer vraiment librement certains mots tapis dans l’ombre. Je n’aurais sans doute jamais eu le courage de le faire sans l’assurance que donne l’anonymat. Aussi, être modèle et photographe, comme tu le fais si bien, est déjà, malheureusement, un acte de courage dans l’affirmation de soi.
    J’en profite pour te dire que parmi nombre des séries que j’ai apprécié, celle du loup dans la bergerie est superbe.
    Que l’amour puisse un jour illuminé l’existence de chacun.
    Raphaël

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :